• Qualité, Réactivité, Sérénité
  • de 8h30 à 18h30
  • English site

Recommandations pour la Traduction Simultanée

Quelques pages à lire absolument :

Recommandations Traduction simultanée

Le choix des interprètes et la préparation de la conférence

Le choix des interprètes :

  • Les interprètes doivent être professionnels c’est à dire que l’interprétation doit être leur activité principale.
  • Les cabines doivent être bilingues dans la mesure du possible car chaque interprète peut alors travailler au maximum dans sa langue maternelle.
  • Il faut deux interprètes par cabine, trois s’il s’agit de traduction médicale, financière ou hautement technique car la technicité, la complexité et les chiffres accroissent la fatigue (10″ de décalage entre l’orateur et la traduction).

La préparation de la conférence :

  • Le client doit donner aux interprètes un maximum de documentation pour préparer la traduction simultanée car, en cabine, l’interprète n’a pas le temps de chercher ses mots ou de réfléchir à un concept. Il doit donc être au courant des thèmes abordés avant la manifestation et avoir préparé son vocabulaire.
  • Les orateurs qui lisent leur texte doivent impérativement le communiquer aux interprètes (on lit beaucoup plus vite qu’on ne parle). Sans le texte les interprètes ne traduiront pas.
  • Les films et vidéos ne seront traduits que s’ils ont été visionnés par les interprètes préalablement à la conférence.
  • Les orateurs doivent parler dans un micro car sans micro, pas de traduction.
Les règles de facturation

Règles de facturation :

  • Toute prestation est facturée par journée indivisible. Ce prix tient compte du temps de préparation de l’interprétation.
  • Il est impératif de savoir si les interprètes vont être enregistrés car cela entraîne une facturation supplémentaire.
  • Toute journée commandée est dûe car l’interprète professionnel refuse toutes les autres propositions de travail pour ce jour là.
  • Les journées ne doivent pas excéder 8 heures de travail effectif (6 heures sont préférables).
comment optimiser votre conférence
  • Les interprètes ne doivent pas être sollicités pendant les pauses et les déjeuners, périodes pendant lesquelles ils « récupèrent »
  • Plus nous confirmons les interprètes tôt, plus nous avons le choix des meilleurs dans la spécialité demandée (voir point 6).
  • Le prestataire de matériel doit être sérieux car sans matériel, plus de traduction. Interprètes et matériel sont indissociables. Il doit avoir du matériel de secours et être capable de dépanner sur le champ.
  • Il est souhaitable, lorsque cela est possible, de ne pas dissocier interprètes et matériel et d’avoir donc une bonne coordination entre les deux, pour assurer une plus grande transparence à la traduction simultanée
Petit guide pratique :

Règles de facturation :

  • Vous rencontrez un partenaire étranger.
    Il vous faut donc un interprète de liaison qui travaille sans matériel et vous permet simplement d’échanger avec votre interlocuteur.
  • Vous organisez une petite réunion avec des étrangers.
    Elle est informelle, ce n’est pas une opération de prestige , il n’y a que deux langues de travail (français et anglais par exemple). Dans ce cas, les interprètes peuvent travailler avec du matériel HF portable (émetteur et casques) qui permet de gagner en rapidité et en efficacité sans trop alourdir les coûts. Deux interprètes sont cependant nécessaires pour travailler au delà d’une heure.
  • Vous organisez une conférence sur un ou plusieurs jours.
    Il faut mettre en place une traduction simultanée. Pour que cette traduction soit transparente pour les participants, il faut des cabines pour isoler les interprètes et un technicien pour gérer le son et des casques sur lesquels les participants sélectionneront la langue de leur choix.
    Il faut deux interprètes par langue traduite, sauf pour les réunions médicales ou financières où trois interprètes par cabine sont requis.
  • Vous organisez une petite conférence de prestige
    Vous pouvez travailler soit avec la traduction simultanée, soit, si le temps imparti le permet, utiliser l’interprétation consécutive. Celle-ci multiplie le temps de l’intervention, mais, si l’interprète est brillant, est certainement la plus prestigieuse.
Aide mémoire pour l’utilisation des interprètes

AIDE-MEMOIRE POUR L’UTILISATION DE L’ENREGISTREMENT DES INTERPRETES DE CONFERENCES

MISE EN GARDE
L’interprétation de conférence est un exercice intellectuel oral. En aucun cas la langue orale n’est superposable à la langue écrite.

La rédaction des procès-verbaux doit être confiée à des sténotypistes

INTRODUCTION
La protection des œuvres de l’esprit et leur mode d’utilisation par les tiers sont régis par :

  • la convention universelle sur le droit d’auteur
  • la convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques.
  • En cas de fixation sur un support de quelque nature que ce soit et sous quelque forme que ce soit, la prestation de l’interprète de conférence devient une traduction et son auteur bénéficie des droits exclusifs prévus par la Convention de Berne. Nul ne peut publier l’œuvre d’un auteur ni l’utiliser de toute autre manière sans une autorisation préalable. Ce droit exclusif d’autorisation appartient à l’auteur (Déclaration universelle des droits de l’homme – 1948), c’est à dire à l’interprète.

LA CONVENTION DE TRANSFERT DE DROITS

Conclusion du contrat

AUCUN INTERPRETE NE POURRA ETRE ENREGISTRE A SON INSU OU CONTRE SON GRE.

Afin de protéger l’interprète contre toute action de la part d’un tiers, une autorisation écrite d’enregistrement est nécessaire.

Ce contrat individuel en vue de l’utilisation de l’enregistrement indiquera :

  • le type d’utilisation prévue (commerciale ou non)
  • le moyen technique utilisé pour la diffusion de l’œuvre
  • le mode et le montant de la rémunération
  • les détails techniques permettant de s’assurer de la qualité de l’enregistrement

Il faut prévoir d’enregistrer la version originale et l’interprétation telle qu’elle parvient aux auditeurs dans les casques.

Exécution du contrat

L’utilisateur de l’œuvre doit indiquer le nom de l’interprète si celui-ci le souhaite et éviter toute déformation ou autre modification de l’interprétation susceptible de nuire à l’honneur ou à la réputation de son auteur.

RESERVES GENERALES

Aucun enregistrement n’est autorisé dans la salle à l’exception des enregistrements autorisés par contrat écrit (à l’exclusion du cas particulier des conférences de presse).

REMUNERATION

Utilisation non commerciale

  • Rémunération : 25% minimum par interprète et par jour
  • Exceptionnellement les interprètes peuvent se réserver le droit de céder gratuitement leur droit d’auteur.

Utilisation commerciale

En cas de vente de supports sonores et/ou audiovisuels, de transcriptions écrites de l’interprétation de conférence ou en cas de diffusion ou rediffusion de l’enregistrement dans le cadre d’une émission commerciale à la radio ou à la télévision : minimum 100% de la rémunération par interprète et par jour.

Ce montant forfaitaire peut être remplacé par une rémunération proportionnelle d’environ 10% du montant effectif des ventes des supports.

Quelques recommandations sur le choix du matériel

TECHNIQUE & INTERPRÉTATION

CG vous conseille le matériel d’interprétation le mieux adapté à votre manifestation.

Le matériel de conférence

  • Les compétences et les savoir-faire de CG nous permettent de travailler en 16 langues et de vous offrir la qualité du son numérique.
  • En situation de conférence, CG peut assurer toute la sonorisation de la salle (enceintes, micros, ampli, consoles de mixage…) et naturellement les cabines, les pupitres d’interprète et les casques d’écoute.
  • La prestation CG comprend le transport sur place et l’assistance technique.
  • Avant la conférence, notre équipe procède à des repérages pour garantir la fiabilité technique de notre montage.

Le matériel portable pour la traduction simultanée

  • Présenté dans une malette servant à recharger les casques, chaque émetteur fonctionne en HF sur 1 ou 2 fréquences, ce qui permet une certaine interactivité très utile pour les réunions bilingues qui rassemblent jusqu’à une cinquantaine de personnes.