Quantcast
drapeau anglais +33 (0) 1 39 24 88 55

Agence de traduction juridique : Pourquoi avoir recours à leurs services ?

5 Juil 2019 | CG Traduction

La traduction juridique ne peut laisser aucune place à l’interprétation, sous peine d’occasionner des problèmes judiciaires ou financiers importants. C’est par conséquent l’un des domaines les plus complexes à traduire, en raison de l’étendue et de la précision de la terminologie et des disparités fondamentales entre les différents systèmes législatifs. Le traducteur doit connaître et maîtriser les nuances légales fondées sur la langue, la culture et l’origine de l’appareil législatif. Il doit réunir des compétences linguistiques, une connaissance pointue du droit ainsi qu’une longue expérience pour garantir l’exactitude de la traduction

Les défis de la traduction juridique

Au sein d’un même système linguistique, il existe de nombreux mots ambigus. Le terme « blind trust » est un excellent exemple de cette particularité. Littéralement, il désigne une confiance aveugle. Il a pourtant une définition juridique très spécifique en droit anglo-saxon : le blind trust est une forme de fiducie sur laquelle le ou les bénéficiaires n’ont aucun droit de regard. Transposer un mot équivoque vers une autre langue, contenant également certaines ambivalences, est un art délicat. Cette polysémie complexifie le travail de traduction juridique, car elle peut avoir des conséquences sérieuses lors d’une procédure judiciaire, ou pour l’exécution d’une transaction commerciale.

La recherche d’un terme équivalent dans la langue cible est un exercice subtil. Chaque système législatif utilise ses propres concepts. Ils peuvent rarement faire l’objet d’une transposition directe. Le mot « jurisprudence » est probablement le meilleur exemple. Il désigne l’ensemble des décisions rendues par les cours et tribunaux. En France, il s’agit d’une source de droit indirecte parmi d’autres, alors qu’en “Common law”, la jurisprudence en constitue la source principale. Ce mot ne recouvre donc pas strictement la même notion dans un droit de tradition civiliste et dans la tradition anglo-saxonne.

Les atouts d’une agence de traduction juridique

Afin de réaliser une telle traduction fidèle à la lettre et à l’esprit du texte, le prestataire doit avoir une grande expérience de linguiste, mais également une grande connaissance de l’appareil législatif. Locuteur natif de la langue cible, il s’agit d’un juriste possédant une compréhension approfondie d’au moins une branche du droit et doit justifier d’une expérience avérée dans la traduction de textes juridiques.

Grâce aux nombreux profils de traducteurs qu’elle a sélectionnés et avec qui elle collabore, une société de traduction peut vous garantir une traduction sérieuse de vos contrats commerciaux, de vos brevets ou de vos statuts. Elle est en mesure de proposer la personne la plus qualifiée pour chaque langue cible, et chaque secteur du droit concerné. Le  traducteur choisi, expert dans son domaine, et conscient des enjeux de sa traduction, met à votre service sa maîtrise de la terminologie juridique et du droit.

Une agence de traduction juridique offre une sécurité supplémentaire, par rapport à un traducteur indépendant. Étant donné l’importance de la traduction, vous connaitrez le processus lis en œuvre pour votre projet. Un responsable qualité chapeaute l’équipe de traduction dédiée à vos documents et composée d’au moins un traducteur-juriste et d’un relecteur. Les délais nécessaires à la traduction de vos documents vous sont communiqués. Le respect d’un process validé et le choix des experts missionnés vous garantissent  le niveau de qualité souhaité. S’assurer du respect de la confidentialité de vos documents et des informations transmises est également essentiel lorsque vous choisissez une agence de traduction légale : des moyens techniques doivent être mis en œuvre, par exemple un cryptage des documents sensibles, mais également des moyens juridiques comme une assurance en responsabilité civile qui vous couvrira en cas de nécessité.

Traduction juridique : art ou technique ?

Selon le Larousse, traduire c’est « transposer et exprimer un texte dans autre langue » et interpréter, « expliquer un texte, et lui donner un sens ». Si ces deux définitions de la traduction et de l’interprétation sont associées, nous constatons que le rôle du...

lire plus

Traduction juridique tarif au mot

Que vous soyez avocat ou entreprise, la traduction de vos documents juridiques nécessite un service professionnel. Seul un traducteur-juriste peut délivrer le niveau de précision souhaité de terminologie légale. Considérant les répercussions judiciaires et financières...

lire plus

Comment être sûr de la qualité de la traduction ?

Que les documents soient destinés aux salariés de votre entreprise ou à vos clients, qu’ils soient informatifs ou légaux, la traduction doit être fidèle au ton et au message porté par le texte d’origine. S’il est difficile d’en juger l’exactitude, il existe pourtant...

lire plus