Comment fonctionne l’interprétation ?

23 Jan 2017 | Interpretation

Quel mode d’interprétation choisir ?

  1. Interpréter simultanément c’est traduire un discours oral sans interrompre l’orateur.
  • Cette technique s’apprend lors d’un cursus spécialisé durant 4 ou 5 années, consacrées également à l’acquisition d’une grande culture générale.
  • L’interprète peut travailler dans une cabine insonorisée: il écoute l’intervenant et retransmet simultanément le message aux auditeurs grâce à son micro-casque.
  • La cabine peut être remplacée par une valise de matériel portable « bidules» (émetteur et récepteurs) – plus économique – mais strictement dédiée aux réunions plus courtes.
  1. Dans une interprétation chuchotée, l’interprète se place à côté du participant (ou de 2 ou 3 participants maximum) et chuchote la traduction à voix basse, avec ou sans matériel. Cette méthode est réservée aux réunions en petit comité.
  1. En interprétation consécutive, l’interprète prend des notes et reformule le discours dans la langue cible, à haute voix. Cette technique est plus exigeante que la traduction simultanée car elle nécessite esprit de synthèse et qualités d’orateur.
  1. L’interprétation la moins complexe est l’interprétation dite de liaison qui permet d’assurer un lien, technique ou autre, entre deux ou trois personnes, en traduisant plus ou moins phrase à phrase, leurs échanges.

Vous ne savez pas comment organiser l’interprétation de votre réunion ? Notre fiche pratique peut vous aider !

Choisir la bonne plateforme d’interprétation à distance

Choisir la bonne plateforme d’interprétation à distance

Devenu un mode de fonctionnement incontournable en 2020, quels sont les bienfaits et les écueils de ce mode de fonctionnement distanciel, pour l’interprétariat ? Découvrez le bilan que fait Catherine Granell, sur 3 solutions. L’Histoire de l’interprétation et son...

lire plus