• Qualité, Réactivité, Sérénité
  • de 8h30 à 18h30
  • English site

La qualité de la traduction écrite

La qualité de la traduction écrite - Lunettes

Elle repose sur plusieurs points :

1. Il faut tout d’abord choisir le bon traducteur. il doit traduire dans sa langue maternelle et connaitre le sujet qu’il traduit. Il doit aussi savoir faire des recherches terminologiques. Ses engagements doivent être tenus dans la cadre d’un partenariat avec son client, que celui soit une entreprise de traduction ou un client direct.          Il doit, enfin, relire sa traduction.

2. Il faut ensuite du temps. On peut certes faire une excellente traduction en très peu de temps mais travailler calmement est toujours plus efficace. De plus, anticiper une demande de traduction, permet de choisir le meilleur traducteur. Dans l’urgence, il n’est pas toujours possible de missionner celui qu’on aurait souhaité faire travailler.

3. Quelle que soit la qualité et le sérieux du traducteur de première intention, il est nécessaire qu’une relecture extérieure soit effectuée. Elle permet de prendre de la hauteur avec le texte source, de corriger les inexactitudes, d’améliorer le style et de s’assurer que le texte cible est fidèle dans le fond et dans la forme au texte source.

4. Enfin, il est important lorsqu’on fait régulièrement appel à la traduction, de fidéliser les équipes car leur traduction s’améliore toujours avec le temps.

5. Il faut ajouter que la traduction a un prix. Payer moins cher implique forcément des process moins rigoureux et une qualité moindre. Il faut garder à l’esprit qu’il vaut mieux ne pas traduire que de mal traduire, car les écrits restent ! Autrement dit, si la qualité de la traduction n’est pas importante, pourquoi payer ne serait-ce qu’un peu ?

 Découvrir nos services et avoir plus de détails sur la Traduction CG Traduction & Interprétation.

Voir aussi:

> La qualité de l’interprétation

> La qualité de la transcription


  Demandez un devis Traduction sans engagement