Les liens entre la traduction juridique et la traduction économique

4 Sep 2019 | CG Traduction

Le développement de relations économiques internationales contribue à la prospérité d’une entreprise. Rechercher des partenaires et des clients au plan mondial offre des opportunités de développement pour toute société. Ces nouveaux marchés nécessitent la mise en place de certaines procédures et le respect de normes légales spécifiques. C’est tout l’enjeu de la transposition des textes économiques vers une autre langue. Bien souvent, la loi précise la forme et le contenu à respecter. La terminologie juridique et économique propre au pays d’origine du document et à celui de destination doit donc être maîtrisée pour garantir la fidélité de la traduction à l’original. Faire appel à un linguiste spécialisé en traduction juridique pour vos documents de nature économique est un atout et c’est la garantie que les obligations légales qui pèsent sur votre entreprise seront respectées.

La traduction juridique : un atout pour vos documents économiques

Les documents économiques traduits sont aujourd’hui très divers. Certains servent à répondre à des besoins internes, et permettent aux partenaires sociaux et aux salariés de communiquer avec entités locales d’une multinationale. C’est notamment le cas des plans marketing ou des rapports de réunion.

D’autres doivent être traduits pour s’assurer que les normes légales de chaque pays où l’entreprise est implantée, sont respectées. Ces documents, et leur traduction, ont une importance capitale pour votre société car des conséquences juridiques et économiques s’y attachent. Il s’agit notamment des contrats commerciaux, des rapports financiers et comptables, ou des business plans.

Chapeautés par le code de commerce, le code des impôts, le code des sociétés ou encore des directives européennes, ils doivent remplir des conditions de forme et de fond pour être valides. Le choix des mots et la précision des traductions dans une langue étrangère sont en conséquence d’une importance cruciale.

À mi-chemin entre l’économie et le droit, la traduction de ces documents doit être faite par un linguiste spécialisé en traduction juridique, doué de connaissances économiques et financières. Il doit maîtriser la terminologie économique, la structure légale de chaque document et les normes spécifiques du domaine.

Les textes économiques : un défi pour la traduction juridique

Les échanges économiques évoluent rapidement. C’est également le cas des normes édictées par les États pour suivre ces changements. La traduction juridique de textes économiques est alors en mutation permanente.

C’est un défi pour le traducteur professionnel. Non seulement il doit maîtriser un large champ de compétences, mais il doit aussi être capable de suivre ces évolutions et de s’adapter. Les experts qui effectuent des traductions économiques doivent mettre à jour leurs connaissances linguistiques, notamment relatives à la terminologie utilisée par le monde financier. Mais ils doivent également suivre la création normative nationale et internationale du secteur.

Le recours à une société de traduction professionnelle est donc indispensable si l’on veut obtenir des traductions conformes aux dernières évolutions du monde juridique et financier, respectant tant le fond que la forme de l’original.

L’interprétation à distance : une solution d’avenir

L’interprétation à distance : une solution d’avenir

La période de confinement a démontré avec brio que l’activité professionnelle à distance s’avérait non seulement possible et efficace, mais également particulièrement rentable et peu chronophage. L’interprétation n’échappe pas à ce phénomène, et s’est remarquablement...

lire plus
L’interprétariat à distance, une solution innovante

L’interprétariat à distance, une solution innovante

Offrant aux professionnels des coûts concurrentiels, et aux interprètes, un mode de “télétravail”, tout en limitant l’empreinte carbone, l’interprétariat à distance est amené à connaître une forte croissance.  Dans un contexte mondial où les vols sont annulés, les...

lire plus