Adapter son entreprise au contexte actuel avec l’interprétation à distance

12 Nov 2020 | CG Traduction

La crise de la Covid-19 toujours en cours, a modifié des fondamentaux de notre société. De nouveaux modes de travail, de communication ou de consommation se sont développés. Le télétravail, décrié par beaucoup avant l’épisode, a fait ses preuves entraînant dans son sillage une utilisation exponentielle des technologies disponibles grâce au web. La pandémie a engendré l’annulation de salons et de conférences, de réunions ou de voyages d’affaires. Les entrepreneurs, les groupes, les organisations internationales ou les politiques, de par le monde, ont dû faire face et s’adapter, afin de continuer à suivre les dossiers, d’échanger des idées ou s’inspirer mutuellement.

La problématique des réunions internationales et donc de l’interprétariat s’est révélée cruciale dans notre sphère mondialisée où la variété des langues reste la norme.

 

L’interprétariat à distance de qualité existe

 

Faire appel à un service d’interprétariat à distance s’avère la solution permettant de concilier mondialisation et distanciation, mais des conditions importantes doivent être respectées :

 

  • L’aspect technique : la réussite de l’interprétation, qu’elle se déroule lors d’une visioconférence ou d’une télé-interprétation, repose tout autant sur la fiabilité de l’équipement utilisé et les connexions à disposition (stables et puissantes – 5 Mbit/s par participant sont suffisants) que sur la compétence de l’interprète. Il paraît donc essentiel que les différentes parties organisent une séance de tests avant le jour J. Celle-ci permettra d’évaluer la situation réelle, et de procéder à des ajustements, si nécessaire. Le décalage entre le son et l’image, par exemple, ne doit pas dépasser plus de deux secondes. Les orateurs doivent se situer dans le champ de vision de l’interprète simultanément, car les gestes, l’attitude traduisent aussi les intentions et la réception du discours, ce qui impacte l’interprétation. Et surtout, chacun doit avoir pris le système en main.
  • La préparation : en amont de la session, les interprètes passent de nombreuses heures à étudier et à se familiariser avec la terminologie nécessaire. La transmission de documents généralistes sur le sujet, mais surtout ceux utilisés lors de la réunion (programmes, présentations, enregistrements, vidéos), quand cela s’avère possible, facilite leur compréhension des tenants et des aboutissants du dossier. La qualité de leur intervention n’en est que meilleure pour la plus grande satisfaction de tous.
  • Le professionnalisme : l’interprétation est un métier ! On ne peut guère s’improviser interprète. Il ne suffit pas d’être bilingue, loin de là. La maîtrise de la restitution d’un message entendu dans la langue source vers la langue cible s’acquiert pendant de longues études. Il s’agit d’un enchaînement bien plus complexe que celui qui consiste à prendre des notes puis à les traduire à la fin du propos.

 

Chez CG, nous nous engageons à respecter scrupuleusement ces trois points. Votre satisfaction pleine et entière reste notre meilleure carte de visite. Notre équipe, composée d’interprètes formés à la technologie distancielle et expérimentés, vous accompagnera durant tout le processus.

 

La distanciation fait évoluer le monde de l’interprétariat

 

Par-delà les limitations de déplacements lointains imposées, la proximité, même locale, peut également s’avérer complexe. Souvent restreinte, elle oblige les interprètes, généralement tournés vers autrui et appréciant le mouvement, à changer de perspectives sur leur métier. Cultiver le rapport de confiance à distance représente un nouveau défi à la fois pour les interprètes, mais aussi pour les clients. Prenez soin de bien choisir votre partenaire pour votre événement. Ici encore, nous soulignons l’importance du travail investi dans la préparation de la séance d’interprétation au cours de laquelle la confiance nécessaire se développe.

 

Dans un contexte financier tendu, l’interprétation à distance permet de réduire les coûts : tous les frais liés aux déplacements des participants, interprètes et autres intervenants disparaissent, ainsi que la plupart des frais annexes (pauses, déjeuner, cocktails, location de salle).  De plus un temps non négligeable de gestion logistique est gagné.

Une plus grande réactivité est également de mise. En effet, si personne, voire peu de participants ne circule, et si le matériel nécessaire n’a pas besoin d’être déplacé, il vous est très facile de mettre rapidement sur pied une réunion avec interprète.

Vous réduisez aussi votre empreinte carbone, élément de poids auprès de vos clients, car l’impact environnemental des entreprises devient un thème de plus en plus sensible.

Si vous optez pour ce mode d’interprétation, vous avez la certitude que la tenue de votre réunion ne sera guère soumise à des facteurs extérieurs critiques tels qu’une crise sanitaire ou l’explosion d’un volcan !

 

Difficilement imaginable, même à la fin du XXe siècle, l’interprétariat à distance représente désormais une alternative sérieuse à envisager avec sérénité. Les évolutions technologiques permettent de réaliser des prouesses techniques, grâce aux hommes qui ont su s’adapter à de nouvelles contraintes.

Loin de nous la pensée de minimiser l’importance des interprètes. Ils ont su s’adapter à des conditions de travail différentes faisant appel à de nouvelles compétences, tout en conservant une grande qualité de traduction.

Notre société d’interprétation souhaite conjuguer l’international et la distance au présent et au futur, pour vous offrir la possibilité de demeurer en lien avec tous vos contacts, et pour continuer d’ouvrir d’autres horizons.

Si aujourd’hui vous avez besoin d’une interprétation à distance, sachez que nous vous la proposerons dans les meilleures conditions possibles, pour vous.

 

Traducteur ou post-éditeur ?

Traducteur ou post-éditeur ?

La notion de post-édition a trouvé sa place dans le monde de la traduction. Elle doit son développement aux progrès technologiques des logiciels de traduction automatique sur la toile. Quel est le ressenti des professionnels de la traduction ? Comment appréhendent-ils...

lire plus
La traduction automatique : mythe ou réalité ?

La traduction automatique : mythe ou réalité ?

Depuis que l’arrogance des hommes a été punie d’avoir voulu rejoindre le paradis grâce à la tour de Babel, en étant condamnés à tous parler des langues différentes, ils ne se comprennent plus. La nécessité de traduire s’inscrit dans la nuit des temps de notre...

lire plus
Choisir la bonne plateforme d’interprétation à distance

Choisir la bonne plateforme d’interprétation à distance

Devenu un mode de fonctionnement incontournable en 2020, quels sont les bienfaits et les écueils de ce mode de fonctionnement distanciel, pour l’interprétariat ? Découvrez le bilan que fait Catherine Granell, sur 3 solutions. L’Histoire de l’interprétation et son...

lire plus