CG a signé le Pacte des Nations Unies

23 Oct 2013 | CG Traduction

En rejoignant les 11 700 acteurs internationaux signataires du Pacte Mondial dans plus de 145 pays, CG Traduction et Interprétation réaffirme son engagement citoyen et les valeurs défendues depuis de nombreuses années par sa dirigeante Catherine Granell.

 

Pour rappel, le Pacte des Nations Unies a été lancé en juillet 2000 à l’initiative de Kofi Annan, secrétaire général de l’ONU, invitant les institutions, entreprises et acteurs de la société civile à unir leurs efforts pour contribuer à la recherche de solutions contre les problèmes posés par la mondialisation.

Aujourd’hui, CG Traduction et Interprétation souhaite intensifier son rôle faveur du respect et de la sauvegarde des droits de l’homme et de l’environnement, tant dans sa stratégie et son activité quotidienne qu’en collaborant avec des partenaires partageant les mêmes préoccupations.

 

Une bonne pratique : la dématérialisation

CG Traduction et Interprétation applique déjà un certain nombre de bonnes pratiques relativement faciles à mettre en œuvre dans toute entreprise, comme la dématérialisation. Elle y trouve de nombreux avantages : économie de matériel, de papier, d’énergie, d’espace, de temps, rapidité d’accès à l’information. Concrètement, les fichiers, cryptés lorsqu’il s’agit de documents sensibles, s’échangent via son site FTP sécurisé. Un moyen efficace pour  réduire sensiblement l’empreinte écologique de CG et de ses interlocuteurs.

 

CG Traduction et Interprétation au plus près des acteurs de l’environnement

CG intervient régulièrement lors de colloques organisés par le Ministère de l’Environnement et des organisations engagées dans des actions de développement durable. Pour exemple, en septembre, ses équipes de traducteurs et interprètes ont apporté leur expertise à la CRPM (Conférence des régions périphériques maritimes), à ECOCITY2013, le sommet mondial de la ville durable, qui se déroulait à Nantes et au Pacte de la Ville de Mexico.

 

 

 

Les 10 principes du Pacte des Nations Unies

Les signataires s’engagent à respecter dix principes universels relatifs aux droits de l’homme, aux normes du travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption.

Droits de l’homme

Principe 1: Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme.

Principe 2: Les entreprises sont invitées à veiller à ne pas se rendre complices de violations des droits de l’homme.

Conditions de travail

Principe 3: Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d’association et à reconnaître le droit de négociation collective.

Principe 4: Les entreprises sont invitées à contribuer à l’élimination du travail forcé ou obligatoire.

Principe 5: Les entreprises sont invitées à contribuer à l’abolition effective du travail des enfants.

Principe 6: Les entreprises sont invitées à contribuer à l’élimination de toute discrimination en matière d’emploi et de profession.

Environnement

Principe 7: Les entreprises sont invitées à appliquer l’approche de précaution aux problèmes touchant à l’environnement.

Principe 8: Les entreprises sont invitées à prendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement.

Principe 9: Les entreprises sont invitées à favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.

Lutte contre la corruption

Principe 10: Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.

En savoir plus sur la post-édition

En savoir plus sur la post-édition

Post-éditer une traduction automatique pour gagner du temps et de l’argent Dans de nombreux domaines, les robots remplacent les êtres humains avec succès. Depuis quelques années, les applications de l’intelligence artificielle se multiplient, et elles se sont...

lire plus