Quantcast
+33 (0) 1 39 24 88 55

Comment juger du prix d’une traduction ?

20 Oct 2017 | Traduction

On gardera en mémoire que la traduction n’est pas règlementée dans certains pays, dont la France – et que n’importe qui peut s’auto-déclarer traducteur.

Il faut soigneusement recruter son partenaire de traduction sans oublier que les compétences d’un traducteur professionnel qui a étudié quatre ou cinq années post bac, doivent être valorisées.

Les règles de base

  • La traduction est facturée au mot source et en France au mot français. L’outil « statistiques » de Word permet de connaitre le nombre de mots à traduire.  S’il s’agit de traduire en français, on foisonnera avec un coefficient la langue source (Foisonnement de 1.25 pour l’anglais – 1000 mots anglais égalent 1250 mots français)
  • Le traducteur traduit dans sa langue maternelle. On ne possède bien évidemment jamais aussi bien les subtilités d’une langue étrangère.  Repensons à « Sky my Husband » (ciel ! mon mari) pour comprendre les pièges rencontrés par le traducteur amateur.
  • Le traducteur maîtrise la technique à traduire : un juriste ne traduira pas un texte médical.
  • Si le texte doit être publié ou imprimé, la qualité rédactionnelle doit être au rendez-vous.
  • Un traducteur traduit 2000 à 2500 mots par jour (soit une dizaine de pages)

Importance d’une relecture extérieure

Le traducteur –même excellent – n’est pas à l’abri d’une erreur ou d’un oubli car il est imprégné de son texte qu’il finit par ne plus vraiment lire.

Nous en avons souvent fait l’expérience à CG Traduction & Interprétation : une faute élémentaire dans une traduction de 10 mots ou la mauvaise interprétation d’une phrase ambiguë.

Éléments de facturation 

  • Le nombre de mots français (source ou foisonnés)
  • La relecture par un tiers (+10 à 20%)
  • La compétence spécifique (+10 à 20%)
  • La relecture d’expert (+10 à 20%)
  • L’urgence (+20%)

Exemple :

  • Traduction de 1000 mots français en anglais relue par le traducteur : 130 € HT
  • Traduction de 1000 mots français en anglais relue par un tiers : 160 € HT
  • Traduction juridique de 1000 mots français en anglais relue par un tiers : 180 € HT
  • Traduction juridique de 1000 mots français en anglais relue par un tiers  et par un expert : 216 € HT
  • Traduction juridique de 1000 mots français en anglais relue par un tiers effectuée en urgence* : 259 € HT

*L’urgence commence au-delà de 200 mots/heure … si l’on n’a pas d’autres traductions !

Pour vous aider à reconnaitre le juste prix d’une traduction, CG vous aide dans sa nouvelle fiche pratique : 

La traduction juridique et financière

Le droit et la finance sont les domaines techniques et complexes à traduire. En plus de faire appel à une terminologie spécifique, ils portent des enjeux capitaux, tant économiques que légaux. Par ailleurs, la traduction juridique des documents d’entreprise (rapports...

lire plus

Traduction juridique : art ou technique ?

Selon le Larousse, traduire c’est « transposer et exprimer un texte dans une autre langue » et interpréter, « expliquer un texte, et lui donner un sens ». Si ces deux définitions de la traduction et de l’interprétation sont associées, nous constatons que le rôle du...

lire plus