Quantcast
drapeau anglais +33 (0) 1 39 24 88 55

Comment juger du prix d’une traduction ?

20 Oct 2017 | Traduction

On gardera en mémoire que la traduction n’est pas règlementée dans certains pays, dont la France – et que n’importe qui peut s’auto-déclarer traducteur.

Il faut soigneusement recruter son partenaire de traduction sans oublier que les compétences d’un traducteur professionnel qui a étudié quatre ou cinq années post bac, doivent être valorisées.

Les règles de base

  • La traduction est facturée au mot source et en France au mot français. L’outil « statistiques » de Word permet de connaitre le nombre de mots à traduire.  S’il s’agit de traduire en français, on foisonnera avec un coefficient la langue source (Foisonnement de 1.25 pour l’anglais – 1000 mots anglais égalent 1250 mots français)
  • Le traducteur traduit dans sa langue maternelle. On ne possède bien évidemment jamais aussi bien les subtilités d’une langue étrangère.  Repensons à « Sky my Husband » (ciel ! mon mari) pour comprendre les pièges rencontrés par le traducteur amateur.
  • Le traducteur maîtrise la technique à traduire : un juriste ne traduira pas un texte médical.
  • Si le texte doit être publié ou imprimé, la qualité rédactionnelle doit être au rendez-vous.
  • Un traducteur traduit 2000 à 2500 mots par jour (soit une dizaine de pages)

Importance d’une relecture extérieure

Le traducteur –même excellent – n’est pas à l’abri d’une erreur ou d’un oubli car il est imprégné de son texte qu’il finit par ne plus vraiment lire.

Nous en avons souvent fait l’expérience à CG Traduction & Interprétation : une faute élémentaire dans une traduction de 10 mots ou la mauvaise interprétation d’une phrase ambiguë.

Éléments de facturation 

  • Le nombre de mots français (source ou foisonnés)
  • La relecture par un tiers (+10 à 20%)
  • La compétence spécifique (+10 à 20%)
  • La relecture d’expert (+10 à 20%)
  • L’urgence (+20%)

Exemple :

  • Traduction de 1000 mots français en anglais relue par le traducteur : 130 € HT
  • Traduction de 1000 mots français en anglais relue par un tiers : 160 € HT
  • Traduction juridique de 1000 mots français en anglais relue par un tiers : 180 € HT
  • Traduction juridique de 1000 mots français en anglais relue par un tiers  et par un expert : 216 € HT
  • Traduction juridique de 1000 mots français en anglais relue par un tiers effectuée en urgence* : 259 € HT

*L’urgence commence au-delà de 200 mots/heure … si l’on n’a pas d’autres traductions !

Pour vous aider à reconnaitre le juste prix d’une traduction, CG vous aide dans sa nouvelle fiche pratique : 

Le traducteur financier, un atout pour éviter la fraude

La traduction de vos documents d’entreprise doit être réalisée avec soin, en particulier lorsqu’ils contiennent des données économiques et financières. Une faute ou une imprécision résultant d’une mauvaise traduction dans un rapport annuels, une analyse boursière ou...

lire plus

Comment obtenir une traduction assermentée ?

Vous implantez votre entreprise à l’étranger et démarchez des clients internationaux ? Afin de mener  à bien ce projet, il vous faut une traduction assermentée de certains documents, tels que l’extrait Kbis, les statuts de votre société, vos brevets ou vos contrats de...

lire plus