Quantcast
+33 (0) 1 39 24 88 55

Traduction classique et traduction pour l’industrie du luxe : quelles différences ?

2 Oct 2019 | CG Traduction

Le luxe n’a pas de frontières. Les grandes marques, en particulier françaises, s’exportent de plus en plus et conquièrent de nouveaux marchés. Il est donc essentiel pour les entreprises voulant se développer à l’international d’avoir des traducteurs performants. La traduction remplit un besoin très particulier pour ces prestigieux clients :bien comprendre et donc “traduire” fidèlement leur identité et de leur univers, dans des langues et des cultures différentes, pour attirer un nouveau public. Cela engendre d’importantes différences entre la traduction classique et la traduction pour le luxe.

La traduction pour l’industrie du luxe concerne de nombreux secteurs

Nous ne pouvons pas vraiment dire que le luxe est véritable domaine de traduction car le spectre des produits de luxe est bien trop vaste car composé d’une multitude de lignes de produits. Chaque traducteur possède sa propre expertise à l’intérieur de ce domaine très exigeant. Pour traduire avec précision les caractéristiques techniques d’une montre de luxe ou les propriétés d’un nouveau soin cosmétique, le linguiste ne peut pas se contenter d’être “spécialiste du luxe”, il doit avoir les compétences requises par le texte à traduire.

Dans les disciplines classiques de la traduction, chaque traducteur a aussi une spécialisation : juridique, financière, journalistique, médicale… Et même s’il existe des sous-catégories pour chacune, la différence est moins marquée que pour le luxe, hormis peut-être dans le cas de la traduction juridique (qui peut être liée au droit des affaires, au droit pénal, etc., qui englobent des concepts très différents) et de la traduction technique bien sûr (mécanique, aéronautique, nucléaire,…) . Par ailleurs, un traducteur financier s’occupe aussi bien de la documentation d’une offre publique d’achat que d’un bilan financier.

    La traduction pour l’industrie du luxe s’adresse beaucoup à des consommateurs

    Le besoin de traduction des entreprises porte généralement sur des documents techniques, destinés à être lus par des professionnels. Ils ne nécessitent aucun procédé stylistique ou narratif. Ils sont destinés à informer et non à convaincre.

    En revanche, les traductions réalisées pour les marques de luxe s’adressent presque exclusivement à des consommateurs, qu’il faut convaincre avec des formulations marketing. Le linguiste ne peut se limiter à respecter le sens d’un texte ou à utiliser le jargon spécialisé. Ses écrits doivent être agréables à lire, représenter fidèlement l’identité de la marque et susciter l’émotion du public cible.

    La traduction pour l’industrie du luxe est destinée à de nombreux canaux de communication

    Avec le développement des moyens technologiques, les traducteurs sont souvent confrontés à une multitude de formats à traduire. Un traducteur financier est par exemple confronté à des documents PDF, Excel, Word…

    À cette difficulté, ceux qui traduisent pour l’industrie du luxe doivent aussi tenir compte de la diversité des canaux de communication. Ils doivent généralement adapter leur travail aux codes de ces canaux. Ils ne rédigent pas de la même façon une fiche produit ou une traduction marketing pour les réseaux sociaux.

    La traduction pour l’industrie du luxe fait de nombreux emprunts linguistiques

    Les anglicismes sont très répandus, dans la majorité des secteurs. Ce phénomène est pourtant bien plus caractéristique de l’industrie du luxe, en particulier dans le secteur de la mode. Si – en français – beaucoup de mots sont empruntés à l’anglais (must-have, shopping…), beaucoup de mots d’origine française (couture, prêt-à-porter…) ont été intégrés dans d’autres langues, ne serait-ce que parce que l’industrie du luxe fait partie du patrimoine français.

    Cela complique la tâche du traducteur. Doit-il traduire ces mots si un équivalent existe dans la langue cible ? Doit-il utiliser les néologismes à la mode dans les communications publicitaires ? Ce sont autant de questions auxquelles il doit répondre en concertation avec son client et grâce à une connaissance approfondie du marché et de la langue cible.

    La traduction pour les différents secteurs du luxe s’impose comme une spécialisation à part entière. De nombreux aspects la distinguent de la traduction classique. Faire appel à une société de traduction spécialisée est un atout non négligeable dans la stratégie commerciale des marques de prestige.

    3 conseils pour une bonne traduction corporate

    3 conseils pour une bonne traduction corporate

    Développer ses activités sur un nouveau marché est une étape délicate dans la vie d’une entreprise. Les communications sont nombreuses et touchent à tous les aspects de votre société : vous devez fournir les documents juridiques et financiers auprès des autorités...

    lire plus
    Les contraintes de la traduction financière 

    Les contraintes de la traduction financière 

    Si le langage financier s’est progressivement vulgarisé pour le commun des mortels, il n’en va pas de même pour les documents utilisés par les entreprises. Qu’il s’agisse des états financiers, des livres de comptes ou de documents de vente, la terminologie est...

    lire plus