Quantcast
drapeau anglais +33 (0) 1 39 24 88 55

CG au Centre Spatial Guyanais

13 Mai 2014 | CG Traduction

Catherine Granell était à Kourou le 6 février 2014 pour le premier lancement de l’année d’une fusée Ariane 5. Arianespace avait convié la dirigeante de CG Traduction au lancement et à la conférence de presse prévue pour le vol VA217. L’objectif du lancement était la mise en orbite par une fusée Ariane 5 des satellites de télécommunication ABS-2 de l’opérateur ABS et Athéna Fidus pour Telepazio, opérant pour les agences spatiales française et italienne. Catherine Granell a retrouvé sur place son équipe d’interprètes missionnés pour traduire en français et en anglais la Revue d’aptitude au lancement (RAL) de ce premier lancement de l’année 2014.

 

 

L’expertise des interprètes de CG face à l’imprévu

Le soir du 6 février, dans les sites d’observation où personnalités et public assistaient au lancement, chacun retenait son souffle pendant  le compte à rebours. Les applaudissements éclatèrent à 22h30 (heure de Paris) quand la fusée Ariane s’éleva dans le ciel. Le spectacle n’était pas encore terminé. Un grand écran montrait le vol du vaisseau spatial jusqu’à la mise en orbite des deux satellites.

La salle Jupiter, tour de contrôle du lancement, était comble. Les interprètes de CG y suivaient l’événement auprès de nombreux représentants de l’Agence spatiale italienne. La chance avait voulu qu’un des interprètes soit italianisant et puisse réaliser, au pied levé lors de la préparation du vol, la traduction des propos du directeur de cette agence, d’italien en anglais et en français. C’était une nouvelle occasion pour CG de montrer son expertise dans les domaines pointus de l’industrie aéronautique et sa capacité à faire face aux situations imprévues !

 

 

Le Centre Spatial, 33% de la filière touristique guyanaise

Au cours de sa conférence de presse, Stéphane Israël, Président directeur général d’Arianespace, se félicitait de ce  98ème succès consécutif pour Ariane 5.

Le séjour de Catherine Granell et des invités fut précédé de la visite du Centre spatial guyanais (CSG), de ses points névralgiques et du « bunker ». C’est dans ce bâtiment blindé que le COEL (Coordinateur des opérations ensemble de lancement), assisté de ses deux copilotes et de 60 techniciens, donne le feu vert qui déclenchera le compte à rebours en salle Jupiter, pendant lequel chaque paramètre sera vérifié et validé, étape indispensable pour procéder (ou non) au décollage.

Les visiteurs découvraient aussi le musée de l’Espace retraçant l’épopée de l’homme dans l’Espace, la conquête de la lune et les programmes spatiaux européens.

Ce séjour s’est achevé par une soirée à l’hôtel Les Roches organisée par Arianespace pour les VIP tandis qu’un cocktail géant était offert à tous les spectateurs à l’extérieur du Centre Spatial.

Avec ses installations et son parc naturel de 690 km2 protégé, le Centre spatial Guyanais attire chaque année près de 35 000 visiteurs et 10 000 invités aux lancements. Une activité considérable pour la Guyane puisqu’elle représente 33% de sa filière touristique.

 

 

 

CG Traduction partenaire d’Arianespace

Depuis 1991, Arianespace nous fait confiance pour réaliser des traductions techniques très pointues et nous travaillons avec les plus grands acteurs de l’aéronautique, tels Airlinair, Dassault, la SNECMA, Thales… dans ce secteur où aucune erreur n’est permise.

Vous avez besoin de conseils pour réaliser de la traduction technique, contactez-nous directement.

Traduction juridique : art ou technique ?

Selon le Larousse, traduire c’est « transposer et exprimer un texte dans autre langue » et interpréter, « expliquer un texte, et lui donner un sens ». Si ces deux définitions de la traduction et de l’interprétation sont associées, nous constatons que le rôle du...

lire plus

Traduction juridique tarif au mot

Que vous soyez avocat ou entreprise, la traduction de vos documents juridiques nécessite un service professionnel. Seul un traducteur-juriste peut délivrer le niveau de précision souhaité de terminologie légale. Considérant les répercussions judiciaires et financières...

lire plus