Quantcast
drapeau anglais +33 (0) 1 39 24 88 55

Traduction juridique et traduction assermentée, quelle différence ?

8 Mai 2019 | CG Traduction

Un traducteur assermenté a prêté serment devant un tribunal avant de pouvoir exercer. Il est inscrit sur la liste des experts en traduction d’une cour d’appel. Les traductions qu’il réalise peuvent ainsi être certifiées, conformes à l’original et tamponnées. Il s’agit de traductions officielles qui ont force de loi.

Ces traductions peuvent être relatives à des documents d’état civil ou concerner des documents d’entreprise.

L’assermentation d’une traduction est obligatoire pour que le document soit reconnu par une juridiction étrangère.

La traduction juridique simple au contraire ne nécessite pas cette validation. Elle doit simplement être réalisée par des traducteurs juristes disposant d’une expérience juridique avérée. La traduction juridique concerne davantage les documents professionnels que les entreprises doivent traduire : contrats de travail, accords, réglementations, RGPD, etc…

«Faire appel à des traducteurs assermentés est ainsi nécessaire et obligatoire dès qu’il s’agit de déplacer des personnes d’un pays à l’autre.»

Faire appel au bon traducteur

Avant de faire appel à un traducteur, vous devez valider ses compétences. Il vous faut vérifier plusieurs points : ses connaissances et qualifications en droit, ET son statut professionnel garantissant son engagement à respecter une stricte confidentialité pour l’ensemble des documents que vous lui confierez. Par sécurité, vous pouvez lui faire signer un accord de confidentialité, dit accord de non-divulgation.

CG Traduction & Interprétation s’engage à missionner pour vous des traducteurs juristes, en qui vous pourrez avoir entièrement confiance.

Ensuite, vous pouvez vous poser la question de savoir s’il est nécessaire que votre traduction soit assermentée. Renseignez-vous sur le sujet. De quel type de traduction s’agit-il ? Ce document a-t-il besoin d’une validation officielle ?

Sachez qu’assermenter une traduction en augmente le coût, d’autant que, dans le cadre de documents d’entreprise, il est souhaitable de bénéficier de la relecture d’un traducteur juriste qui permettra d’éviter certaines erreurs et leurs conséquences négatives.

Pour quelles traductions faire appel à un traducteur assermenté ?

Vous devez faire appel à un traducteur assermenté, si vous devez présenter des documents traduits officiellement dans un pays étranger.

Bien souvent, la traduction de documents officiels (notamment les documents d’état civil) doit porter le cachet d’un tribunal et être certifiée conforme à l’original. C’est notamment de plus en plus demandé au sein de l’Union Européenne car les frontières sont ouvertes. La libre circulation des biens et des personnes a permis à de nombreuses entreprises de se développer en Europe. Beaucoup se sont externalisées et ont implanté des filiales à l’étranger. Les salariés ont par conséquent tendance à s’expatrier pour postuler à des postes dans des pays voisins, et à contrario, des salariés étrangers viennent travailler en France. Dans ces deux cas, il faudra avoir recours la traduction assermentée pour être en règle.

Par exemple, une entreprise française qui s’est développée en Allemagne et qui y a ouvert une filiale, demandera à des salariés français d’effectuer certaines tâches sur site, voire de tenir des postes clé dans la filiale. Il faudra alors fournir des documents traduits de français en allemand pour exercer en Allemagne état civil, diplômes, CV, etc.) ; ces documents doivent être officiels, donc assermentés. L’administration du pays d’accueil demandera obligatoirement à être rassurée sur la validité des documents par le biais d’une certification.

Faire appel à des traducteurs assermentés est ainsi nécessaire et obligatoire dès qu’il s’agit de déplacer des personnes d’un pays à l’autre.

Vous pouvez contacter CG Traduction & Interprétation pour vos traductions assermentées, elles seront confiées à des traducteurs de qualité, relues, corrigées et assermentées (éventuellement) avant de vous être livrées.

Traduction juridique : art ou technique ?

Selon le Larousse, traduire c’est « transposer et exprimer un texte dans autre langue » et interpréter, « expliquer un texte, et lui donner un sens ». Si ces deux définitions de la traduction et de l’interprétation sont associées, nous constatons que le rôle du...

lire plus

Traduction juridique tarif au mot

Que vous soyez avocat ou entreprise, la traduction de vos documents juridiques nécessite un service professionnel. Seul un traducteur-juriste peut délivrer le niveau de précision souhaité de terminologie légale. Considérant les répercussions judiciaires et financières...

lire plus