Quantcast
drapeau anglais +33 (0) 1 39 24 88 55

Traduction juridique tarif au mot

3 Juil 2019 | CG Traduction

Que vous soyez avocat ou entreprise, la traduction de vos documents juridiques nécessite un service professionnel. Seul un traducteur-juriste peut délivrer le niveau de précision souhaité de terminologie légale. Considérant les répercussions judiciaires et financières de vos contrats, de vos transactions commerciales, ou de vos conditions générales de vente, vous devez être certain du professionnalisme du prestataire mais également du respect de la confidentialité de vos écrits. Le tarif appliqué par ce dernier est souvent un critère de choix. Nous allons vous donner les clés qui vous permettront d’apprécier le tarif d’une traduction juridique.

« Généralement, la traduction juridique se situe dans la moyenne haute, car elle fait appel à des compétences techniques spécifiques, donc rares »

État des tarifs de la traduction juridique

Il n’existe pas de prix recommandé officiellement pour la traduction, juridique ou non. En revanche, les pratiques tarifaires du secteur ont été analysées en 2015 par la société française des traducteurs (SFT). Il apparaît notamment qu’une traduction de l’anglais en français -pour un client direct – est facturée entre 0,06 € et 0,60 € le mot français, avec un prix moyen de à 0,15 €.

Généralement, la traduction juridique se situe dans la moyenne haute, car elle fait appel à des compétences techniques spécifiques, donc rares. En effet, selon l’enquête, seuls 18,43 % des traducteurs sont spécialisés en droit. De plus, si la traduction doit être certifiée, le tarif sera souvent plus élevé.

Les critères définissant le prix d’une traduction juridique

La variabilité des tarifs de traduction s’explique notamment par l’expérience du prestataire, la difficulté du texte, l’urgence, la langue source, ou le volume. Ces critères influencent le prix de n’importe quelle traduction. D’autres sont spécifiquement liés à la traduction juridique.

Le plus important est la complexité du sujet. Un texte généraliste demande moins de compétences et moins de recherches qu’un document technique. La traduction de documents légaux tels que les extraits Kbis, les contrats de vente ou de distribution, se doit d’être réalisée par un linguiste formé au droit. Cette expertise augmente le prix de la traduction.

L’utilisation finale des documents traduits influence le niveau de précision attendu, et par conséquent le prix de la traduction. Un document destiné à un usage interne, tel qu’une note de service, requiert moins de finesse qu’un document destiné à des tiers ou devant faire foi devant la justice, (un contrat de fusion par exemple). En raison de leur nature, les documents juridiques exigent toujours un niveau de précision élevé.

La relecture de la traduction par un traducteur senior est un gage de qualité proposé par les sociétés de traduction, mais également par les traducteurs les plus rigoureux. Elle est particulièrement importante pour des documents aussi sensibles que des contrats de franchise ou des statuts qui ne peuvent contenir aucune imprécision. Cette relecture, indispensable pour s’assurer une transposition fidèle de l’original la langue cible, a un coût qui justifie le coût de la traduction de vos documents juridiques.

Afin de trouver une entreprise de traduction travaillant avec le professionnalisme et la rigueur requis par la traduction de vos contrats, de vos actes de cession ou de vos conclusions d’avocats, le tarif ne doit pas être votre seul indicateur de qualité. L’expérience de l’agence et les témoignages de clients ayant fait appel à ses services pour la traduction de textes juridiques sont des critères beaucoup plus fiables.

Traduction juridique : art ou technique ?

Selon le Larousse, traduire c’est « transposer et exprimer un texte dans autre langue » et interpréter, « expliquer un texte, et lui donner un sens ». Si ces deux définitions de la traduction et de l’interprétation sont associées, nous constatons que le rôle du...

lire plus

Comment être sûr de la qualité de la traduction ?

Que les documents soient destinés aux salariés de votre entreprise ou à vos clients, qu’ils soient informatifs ou légaux, la traduction doit être fidèle au ton et au message porté par le texte d’origine. S’il est difficile d’en juger l’exactitude, il existe pourtant...

lire plus