Quantcast
drapeau anglais +33 (0) 1 39 24 88 55

Traducteur assermenté : quel intérêt d’y avoir recours ?

19 Juin 2019 | CG Traduction

Il est difficile de savoir s’il est préférable de faire appel à un traducteur juridique ou à un traducteur assermenté. Une traduction certifiée est obligatoire lorsqu’un document, juridique ou non, doit être produit devant une autorité judiciaire ou administrative. Si l’assermentation n’est pas requise, une traduction juridique effectuée par un linguiste formé au droit est l’option la plus adaptée

«Avant toute chose, il faut déterminer si vous avez besoin d’une traduction assermentée ou d’une traduction simple»

L’assermentation d’un traducteur garantit-elle sa compétence pour une traduction juridique ?

En réalité, l’assermentation ne garantit pas une maîtrise particulière pour la traduction de documents juridiques. En effet, le traducteur certifié peut être amené à traiter une grande variété de textes, aussi bien techniques (brevets, documents industriels…) que juridiques (jugements, actes notariés…).

Le traducteur assermenté est un expert judiciaire ayant prêté serment devant une cour d’appel ou la Cour de cassation. La certification garantit qu’il possède la rigueur nécessaire pour effectuer une traduction conforme au document d’origine. Il reçoit l’assermentation pour une ou plusieurs langues. Il existe désormais un diplôme préalable à l’assermentation qui exige que le traducteur soit titulaire d’une licence ou d’un diplôme équivalent, mais il ne doit pas obligatoirement s’agir d’un diplôme en droit.  Un entretien avec un professeur de l’ESIT et différents assesseurs issus du privé détermine la qualité de la candidature du postulant.  Il s’agit donc d’une appréciation subjective même si elle est professionnelle.

En revanche, le traducteur juridique est généralement formé en droit. Spécialisé, il comprend le droit et a une maîtrise de la terminologie légale dans sa langue maternelle ainsi que ses langues sources de traduction. Cette expertise lui permet de respecter la lettre et l’esprit du texte source, mais aussi d’éviter les erreurs d’interprétation qui pourraient survenir par l’utilisation de termes imprécis.

Comment choisir entre une traduction juridique et une traduction assermentée ?

Avant toute chose, il faut déterminer si vous avez besoin d’une traduction assermentée ou d’une traduction simple. La traduction assermentée est obligatoire lorsque le document traduit est destiné à être produit en justice ou à être présenté devant une administration. En cas de doute, il est primordial de se renseigner auprès de l’institution qui demande la traduction.

Lorsqu’il n’est pas nécessaire d’avoir une traduction assermentée, par exemple pour les contrats de travail ou les conditions générales de vente, il est alors préférable de choisir un traducteur-juriste si – bien sûr – il s’agit de documents juridiques. La traduction juridique a l’avantage de pouvoir être réalisée plus rapidement qu’une traduction certifiée, car il n’y a pas besoin de faire transiter les originaux par courrier ou coursier, notamment. De plus, il est facile de trouver un traducteur spécialiste en droit, (mais non assermenté) en particulier pour des combinaisons de langues courants, car ils sont plus nombreux.

Lorsque vous êtes tenu d’obtenir une traduction assermentée de documents légaux, le choix du traducteur est plus délicat. La liste des traducteurs experts peut être trouvée sur le site internet de la Cour de cassation. Les langues pour lesquelles ils sont assermentés sont indiquées, à la différence de leur éventuel domaine de spécialisation. C’est pourquoi il est intéressant de faire appel à une entreprise de traduction travaillant avec des traducteurs assermentés. Le chef de projet choisira le traducteur le plus compétent pour effectuer la traduction. De plus, le document final fera l’objet d’une relecture avant assermentation, indispensable à toute traduction.

Traduction juridique : art ou technique ?

Selon le Larousse, traduire c’est « transposer et exprimer un texte dans autre langue » et interpréter, « expliquer un texte, et lui donner un sens ». Si ces deux définitions de la traduction et de l’interprétation sont associées, nous constatons que le rôle du...

lire plus

Traduction juridique tarif au mot

Que vous soyez avocat ou entreprise, la traduction de vos documents juridiques nécessite un service professionnel. Seul un traducteur-juriste peut délivrer le niveau de précision souhaité de terminologie légale. Considérant les répercussions judiciaires et financières...

lire plus